Cohésion Sociale, Solidarité

Jeunes, personnes âgées, handicapés, ouvriers, cadres, demandeurs d’emploi, chacun d’entre nous peut se demander s’il y aura une place pour lui dans la ville de demain, s’il trouvera un appui en cas de difficulté, s’il pourra malgré les problèmes qu’il rencontre être pleinement inséré dans la vie sociale. Dans un contexte économique difficile, dans une société plus individualiste où l’isolement et la solitude progressent, la solidarité et le lien social sont plus que jamais nécessaires. La question est de savoir ce que chacun (habitant, association, institution, collectivité…) est prêt à faire pour une ville plus solidaire ?  

Quelles sont les valeurs qui doivent nous guider et nous rassembler ? Comment agir demain contre l’exclusion ? Répondre à la précarité et aux difficultés d’insertion ? Accompagner les jeunes vers leur autonomie ? Soutenir nos anciens ? Relayer les initiatives des habitants et des associations pour contribuer à la solidarité et au lien social ?

Commentaires

* Champs obligatoires
contributeur
Pour une régie d'agglomération ou à défaut municipale de l'eau. Avec la bonne jurisprudence écologique, sociale (avec une baisse des prix du chauffage) et économique de l’UEM, les édiles ne devrait pas hésiter à au niveau à reprendre et multiplier les exemples au niveau de l'eau (et autres).
contributeur
Ne pas imposer de taxe locale sur les produits de première nécessité, comme à Philadelphie appelée "the city of the brotherly love".
TRITZ
La solidarité devrait être le vecteur principal d'une municipalité ce qui veut dire que les investissements primordiaux devraient concerner : - la diminution de la paupérisation des populations- Même si dans certains domaines c'est du rôle de l'Etat, aujourd'hui, il devrait être du souci majeur des élus locaux de maintenir la paix sociale. La beauté d'une ville ne doit pas se mesurer à son aspect mais au niveau du bien vivre de sa population. C'est à dire la beauté de son âme. Plus ce niveau sera élevé, plus les actes d'incivilité se réduirons. Ce qui permettra aux personnes âgées de retrouver un sentiment de sécurité. C'est une véritable "guerre" qu'il faut lancer contre la pauvreté (financière et culturelle), en y consacrant des moyens très, très, très importants.
Contributeur
Faire une ville pour tous et non seulement accessibles aux plus aisés en développant l’accession sociale
Contributeur
la solitude est le mal de notre société, il faut multiplier les lieux de rencontre
Contributeur
Pour une ville du vivre ensemble, il faudrait avoir en permanence des moments de convivialité en ville. Ne pas hésiter à regarder ce qui se fait de bien chez nos voisins belges, luxembourgeois et allemand pour importer des moments festifs. Nous avons importer les marchés de Noel et la fête de la bière, il faut continuer en prenant le meilleur chez nos amis!
saber
Il faudra donner toute leur place aux personnes âgées et pas les laisser dans l’isolement. Je ne sais pas comment, mais il faudra que nos anciens soient mieux intégrés à la ville