Démographie, habitat, logements

Jusqu’à la fin des années 90, Metz gagnait des habitants. La tendance s’est inversée, entre 1999 et 2008  la ville a perdu 900 habitants.  Cette légère érosion démographique n’est pas dramatique, il faut cependant y être attentif car elle n’est pas sans conséquence sur le dynamisme de la ville et sur l’activité économique. L’une des causes de l’érosion démographique observée sur Metz tient à l’effet conjugué de quatre facteurs : le vieillissement de la population, la décohabitation des ménages, l’augmentation des prix du logement, l’insuffisance du nombre de logements construits depuis une quinzaine d’année. Pour corriger la tendance et être en mesure de répondre aux besoins des jeunes ménages, il est indispensable de construire davantage.

Construire, mais pas n’importe comment, ni n’importe où. Le développement urbain ne peut se faire sans penser globalement la ville, son patrimoine, ses places, ses nouveaux quartiers, ses formes, son architecture. Se posent donc toute une série de questions : Comment et où construire ? À quel rythme ? Comment construire sans nuire à l’harmonie de la ville ? Que faut-il protéger, préserver, mettre en valeur ? Quels logements faut-il promouvoir ? Faut-il densifier les quartiers existants ou créer de nouvelles zones d’aménagements ?  Comment améliorer les places, le plateau piétonnier, le centre-ville ? Comment associer les habitants à la fabrique de la ville ?

Commentaires

* Champs obligatoires
Marie
Travailler sur les nombreux bâtiments vacants et/ou vétustes du centre ville. Il y a un potentiel important à appréhender pour réhabiliter ces constructions en logements. Des réhabilitations BBC bien sûr !
Contributeur
Augmenter la taille de Metz Métropole afin d'avoir une taille critique qui pèse à l'échelle nationale.
contributeur
Endiguer la perte d'habitants en construisant de nouveaux quartiers avec des logements aux performances énergétiques attractives, et avec une qualité de vie poussée, et diluer l'offre de logement sociaux de manière équitable dans chaque quartier de manière à favoriser l'intégration de chacun
contributeur
Créer un quartier du genre "Sausalito" à Metz (résidences d'artistes) dans un cadre naturel (étangs sauves, plaines)
contributeur
Reprendre les plans dessinés dans les années 90 par de Portzamparc pour la place Coislin et les adapter aux considerations ecologiques. Et ainsi, suprimer cette affreuse place avec son parking. Construire une "tour symbole" a la zac de l'amphytheatre la où sont prévu les "immeubles sur pilotis" du projet palais des congrès a l'exemple de la tour elithis a dijon!
contributeur
Construire sur l'actuel parking coislin pour densifier la périphérie du centre ville et en profiter pour donner une nouvelle image a la ville en profitant des "tours" voisine, ainsi avec 2 ou 3 immeuble "tour" de moyenne hauteur (entre 20 et 25 étages) a l’architecture soigner Metz aurais une "skyline" contemporaine. (De nombreuse villes américaine sont connu pour leurs skyline, y compris des villes de taille moyenne. Avoir une skyline ne nécessite pas des tour vertigineuse mais seulement d'avoir un regroupement d'immeuble "verticaux" possible a Metz comme dans les autres villes française)
contributeur
Aménager et construire sur les terre pleins sncf qui longe le parc de la seille des bâtiments en R+2/R+3 acceuillant bureaux équipement et si possible logement ainsi que des commerce en rez de chaussé a certains endroits (exemple: angle avenues françois mitterand et louis le débonnaire)
Contributeur
Maitriser les prix de sortie des logements dans les ZAC et diversifier les produits offerts: maisons de ville, habitat intermédiaire
Libellule
On entend beaucoup parler de logement basse consommation et autres pour réduire la consommation d'énergie des familles. C'est important. Mais il n'y a pas que cela. L'insonorisation des logements c'est aussi important, surtout quand on vit en appartement. Tout le monde a besoin de se sentir chez soi.