Environnement, mobilité

Beaucoup de Messins l’ignorent mais un tiers de la ville est constitué d’espaces naturels et de cours d’eau. C’est une singularité et un patrimoine exceptionnel. Il faut donc s’interroger à la fois sur la manière de tirer le meilleur parti de ce patrimoine et sur la manière de le préserver. Préserver l’environnement, c’est également développer les transports en commun, limiter la place de la voiture, améliorer les conditions de circulation à vélo et le confort des piétons…   

Comment mieux intégrer la nature dans la ville ? Mieux la protéger ? Quelle place pour l’eau dans la ville ? Quels usages et quels aménagements faut-il proposer pour les espaces naturels ? Quelle place pour la voiture à l’horizon 2030 ? Quelle politique en matière de stationnement ? Comment et où privilégier les pistes cyclables ? Comment améliorer les transports collectifs ? Quels sont les nouveaux services à inventer, à créer ou à développer pour des déplacements plus agréables, plus faciles et moins polluants ?

Commentaires

* Champs obligatoires
Contributeur
Développer les pistes cyclables
Contributeur
Créer une véritable coulée verte depuis l'Hôpital de Mercy jusqu'à la Porte des Allemands en mettant en valeur Metz Ville Jardins
Contributeur
militer pour un TGV des capitales européennes: Strasbourg, Luxembourg, Bruxelles dans le cadre d'un plan de relance européen! La ligne desservirait bien évidemment Metz!
Contributeur
planter les talus SNCF aux alentours de la gare
Contributeur
mettre en place des couloirs pour les bus au Sablon, sur le boulevard Paixan et vers Montigny
Contributeur
Où sont les mirabelles de Metz? il est urgent de replanter des mirabelliers!
Contributeur
rénover le parc de l'esplanade qui est vieillissant alors que le cadre est magnifique
fred
Le METTIS, c’est sans doute très bien, mais c’est quand même une seule ligne. Donc moi je me pose la question de ce qui sera fait dans les années à venir pour permettre aux messins de se déplacer facilement, surtout en soirée où c’est parfois un vrai casse-tête !
R.Dumont
Le plateau piétonnier est une bonne chose. Mais cela pourrait être bien mieux s’il était vraiment réservé au piéton. On pourrait aussi se poser la question de sa rénovation et son embellissement
Léon Leferrand
1/ 3 de la ville constitué d'espaces naturels et de cours d 'eau : c'est effectivement un patrimoine à préserver et valoriser. Messin depuis une dizaine d'années maintenant, je suis toujours très surpris de "l'orgueil" de mes concitoyens quant à leur "ville jardin". A part le Centre Ville et certains quartiers proches (Nouvelle Ville, Queuleu, Sablon), les espaces verts et naturels ne sont franchement pas de très grande qualité. Hormis le jardin botanique (qui est à Montigny), il n'y a pas de parc urbain digne d'une ville jardin. Le parc de la Seille reste une esquisse pratiquée par les sportifs, les enfants et les chiens mais assez peu propice à la mélancolie, le plan d'eau est triste et bien trop bruyant (cela fait une belle aire d'autoroute), l'esplanade est d'un classique qu'aucune ville n'ose plus, les bords de Seille et de Moselle sont finalement assez peu pratiqués, car assez peu pratiques et peu mis en valeur.... Alors qu'il y a un potentiel extraordinaire à Metz!!! Où est passée notre tradition horticole, arboricole, maraîchère ? Vous avez vu des mirabelliers à Metz vous? Les fort de Queuleu et Bellecroix, pourtant en pleine ville sont-il à leur juste niveau ? Le parc de Gloucester a le potentiel d'un grand parc urbain, la roseraie de la Grange-aux-bois devient un souvenir... Un grand plan pour Metz Nature 2030, une nature en ville du XXIème siècle et non une perception des jardins proche de celle des squares d'Haussmann... Il y a la place pour une agriculture urbaine à Metz, on a une université à la pointe dans le domaine des plantes...